Portail clients customer-icon
23 juillet 2015

50 Nuances de Grey ? Plutôt 8 nuances de Vert !

Le 22 avril célébre la Journée de la Planète. Il s’agit d’un événement annuel récurrent dont l'objectif est de faire réfléchir les individus sur leur comportement et son influence sur la planète. 2 023 212 745 personnes ont d’ores et déjà fait savoir sur http://www.earthday.org ce qu'elles ont entrepris pour protéger l'environnement. Il peut s'agir de quelque chose de très simple, comme une journée sans voiture et l'utilisation des transports publics. Et vous ? Avez-vous déjà apporté votre contribution ?

Article - A Simplistic Sustainability Truth

Sustainability means many different things to many different people. However, at the heart of its definition there is a simple truth: if we make less environmentally harmful choices, all of us benefit.

En savoir plus

Maintenant que nous sommes à la moitié de 2015, n'est-ce pas le moment de faire le bilan des objectifs durables que nous nous sommes fixés cette année ? Auxquels avez-vous déjà travaillé ? Et lesquels avez-vous tout de suite abandonné ?

Et que s'est-il passé par ailleurs dans la première moitié de l'année ? L'année dernière, le livre « Cinquante Nuances de Grey » a fait l'objet d'un battage médiatique et aujourd'hui – un an après – le battage médiatique tourne autour de son adaptation cinématographique. Je n'ai pas lu le livre ni vu le film. Non, je suis davantage intéressée par 8 Nuances de Vert. J'ai déjà milité auparavant pour Le Monde du Travail Durable au lieu du Nouveau Monde du Travail.

Une étude a été réalisée en 2014 sur la conservation du patrimoine immobilier existant. L'utilisateur final y a un rôle essentiel à jouer. Comment les ambitions, motivations et sources d'informations de cet utilisateur final se traduisent-elles en un comportement d'achat durable et des résultats ? Cette étude a été publiée notamment dans le magazine FMJ de l'IFMA.

Huit types différents de comportement durable ont été définis à partir de cette étude : 8 Nuances de Vert. Ainsi, il ressort que plus de 40 % des utilisateurs finaux appartiennent à la catégorie des « Riches Réducteurs de Coûts Verts ». Ces utilisateurs finaux investissent dans le développement durable, de préférence lorsque l'investissement génère une réduction des coûts. Ils recherchent activement des informations en utilisant différents canaux. 9 % seulement sont des « Rêveurs Verts» ou d'« Invariables Grippe-sous Verts ». Ils ne voient quasiment pas de possibilités d'investir dans le développement durable au sein de leur entreprise. La bonne nouvelle, c'est que le développement durable et les économies sur les coûts vont souvent de pair.

Vous pouvez vous tester en répondant à trois questions du QCM sur http://shadesofgreen.eu. Après avoir répondu aux questions, vous recevrez également des conseils adaptés à votre propre nuance de vert.

Je suis une « Meneuse Verte » déterminée. Et vous, qui êtes-vous ?

Sanne Oostendorp
Global Product Marketeer