Portail clients customer-icon
19 septembre 2019

Cinq raisons pour lesquelles les entreprises ne peuvent plus échapper à la standardisation

Comme l'a découvert Sir Sandford Fleming dès le 19ème siècle face au problème soulevé par les différences d'heure entre des localités reliées par des trains roulant toujours plus vite, la communication et les voyages seraient difficiles, pour ne pas dire impossibles, sans une uniformisation des systèmes horaires dans le monde. Sandford a mis en place à son époque un accord sur l'heure normale et de nos jours, les accords sur des normes ou standards sont devenus plus importants que jamais. 

Live Webinaire - L’analytique en pratique : une source d’informations insoupçonnées
Live Webinaire - L’analytique en pratique : une source d’informations insoupçonnées

Le 22 octobre, Planon organise un webinaire qui vous explique en quoi l’analytique peut vous aider à atteindre vos objectifs stratégiques en gestion immobilière et en facility management (FM).

S'incrire

La mondialisation semble être un phénomène irréversible. Dans un contexte professionnel, cela signifie que vos collègues ne se trouvent pas toujours physiquement sur le même lieu, mais qu'ils peuvent tout aussi bien travailler à l'autre bout du globe. Ce qui importe n'est pas seulement une répartition uniforme du temps, mais aussi la manière dont les informations sont enregistrées et échangées. 

La mondialisation a fait naître dans et entre les entreprises un besoin sans cesse croissant en définitions univoques, indicateurs-clés de performance (KPI) et processus. Une entreprise flexible se concentre sur ses compétences-clés et fait appel à des partenaires stratégiques lorsqu'elle a besoin de leur aide. L'externalisation mondiale d'activités complémentaires devient beaucoup plus simple et moins risquée lorsque les informations sont standardisées au sein des entreprises.

Cependant, les usages, normes et processus locaux y font assez souvent obstacle. Le DIN (Deutsches Institut für Normung), l'institut allemand de standardisation, a réalisé une étude sur les avantages économiques de la standardisation dans dix secteurs industriels.

Ci-dessous un récapitulatif des cinq principaux avantages : 

1. Coûts de transaction plus faibles

Les coûts de transaction tant internes qu'externes sont inférieurs lorsque les mêmes définitions et modèles de données sont utilisés dans les entreprises et entre les partenaires commerciaux. Cet avantage se retrouve à chaque stade de la transaction, de l'élaboration du contrat aux conventions définitives basées sur le niveau de performance. 

2. Meilleure disponibilité des informations et simplicité d'accès

La normalisation des données facilite l'accessibilité des informations à tous les acteurs concernés, en particulier lorsque la branche d'activité utilise la même norme, ce qui permet un étalonnage des performances et favorise également la transparence.

3. Prévention de maillons faibles sur l'ensemble de la chaîne

La standardisation demande aussi une approche plus générale de situations spécifiques. En standardisant les processus et les informations, on diminue la dépendance des individus, services ou fournisseurs. De ce fait, l'entreprise est moins sensible aux erreurs individuelles de ces éléments sur l'ensemble de la chaîne. 

4. Sécurité en termes de qualité et de processus

Les entreprises ont davantage confiance lorsque leurs services et fournisseurs utilisent des normes reconnues parce qu'elles rendent les processus et résultats plus transparents et plus facilement comparables à ceux d'autres acteurs sur le marché.

5. Promotion de partenariats synergétiques

Les normes peuvent être considérées par certains comme de simples connaissances codifiées. Cependant, pour aboutir à une norme, il faut que des bonnes pratiques soient reconnues par des spécialistes du secteur. Les entreprises peuvent tirer de la valeur de cette synergie car elle crée une base de connaissances fiable qui peut les aider à augmenter leur niveau de maturité et à établir plus simplement des contacts avec leurs partenaires.

La première heure normale, l'heure moyenne de Greenwich, a été adoptée en Angleterre en 1675. Ce n'est que trois siècles plus tard que le dernier pays l’a adopté et qu'une norme mondiale est devenue réalité. Il est l'heure de régler les horloges également dans votre entreprise !

David Stillebroer
Director Product Management