Portail clients customer-icon
05 octobre 2017

L’Internet des objets comme remède au coup de barre de l'après-midi

Vous êtes assis à votre bureau, il est presque 15 h et vous êtes fatigué. Le coup de barre de l'après-midi pointe le bout de son nez. Peut-être une autre tasse de café ? Mais il existe d'autres solutions. Si l'organisation où vous travaillez utilise judicieusement l'Internet des Objets (Internet of Things -IoT), vous n'avez pas besoin de caféine supplémentaire. Par exemple, en régulant le niveau de CO2 dans un bâtiment et en stimulant la flexibilité au travail, le facility manager peut contribuer à augmenter le niveau d'efficacité de ses collaborateurs.

FAQ - Comment l’Internet des Objets améliore-t-il l’environnement de travail ?

Cette FAQ répond ainsi à 5 questions à se poser pour tirer partie des équipements connectés à Internet.

En savoir plus

Au cours des dernières années, l'IoT a été un sujet très médiatique et c'est compréhensible. La technologie n'a pas toujours été aussi conviviale. Même si vous disposiez de la technologie la plus récente, elle n'était par exemple pas compatible avec votre ancien matériel ou avec votre bâtiment d’un autre âge. À cet égard, l'IoT est beaucoup plus flexible. Il est temps d’exploiter les nombreuses possibilités de l'IoT de façon bénéfique pour nous. Les exemples sont nombreux : pensez, ainsi aux capteurs dans les bureaux reliés au réseau IoT d'un bâtiment qui permettent aux collaborateurs de voir quels postes de travail flexibles ou quelles salles de réunion sont disponibles.

Augmenter la productivité au travail avec des solutions simples

Il est certainement plus pratique de savoir si un bureau est disponible, mais d'autres applications moins évidentes sont aussi envisageables. L’ambiance et la température au bureau sont par exemple souvent considérées comme des facteurs perturbateurs. Grâce à la technologie IoT et à l’affichage de la température mesurée dans les services, quelqu'un qui a froid pourrait choisir de travailler dans un service plus chaud. Cela influence donc la productivité du collaborateur.

Nous arrivons peut-être à la principale application : la mesure du taux de CO2, de l'humidité de l'air et de la luminosité dans un bâtiment. Les collaborateurs partent du principe que tout a été bien réglé, mais ce n'est pas le cas dans de nombreux bâtiments. Vous vous sentez fatigué ou somnolent dans l'après-midi ? Ce n'est probablement pas lié au sandwich que vous avez mangé pendant la pause déjeuner, mais plutôt au taux élevé de COdans le bureau. Peu d'attention y a été accordée jusqu'à présent Pourtant, en mesurant le taux de CO²avec des capteurs et en mettant ces données à disposition du facility manager, il lui est possible d’agir. Il peut, par exemple, adapter la ventilation au taux réel de CO2 ou utiliser ou aménager différemment l'espace disponible. C'est un problème dont chaque organisation n'a pas conscience, mais qui est bien réel.

Contribuer à une organisation saine

Dans le même esprit, un système IoT qui regroupe des données provenant de différents capteurs, pourrait aussi associer plusieurs fonctionnalités. Si le système constate par exemple dans votre agenda électronique que vous avez un rendez-vous alors qu'il fait beau dehors, il peut proposer un itinéraire pour organiser le rendez-vous à l’extérieur. En effet, pourquoi faudrait-il obligatoirement faire une réunion dans un bureau ou dans une salle ? Le système aide ainsi les collaborateurs à faire suffisamment d'exercice et à optimiser leur taux de CO2. Cela présente aussi des avantages pour l'organisation : un collaborateur en bonne santé atteint de meilleurs résultats.

Derek Hartley
Director Internet of Things & Agile Workplace Management