Portail clients customer-icon
10 août 2017

Un logiciel intelligent qui permet à vos collaborateurs de créer leur environnement de travail

« Healthy Workplace » analyse les différents facteurs de votre environnement de travail qui peuvent influencer négativement sur vos employés. L'intérêt est de créer un environnement adapté et rendre les employés plus heureux en étant plus résistantsengagés et productifs

Webinaire en direct - « L’IoT : au-delà de l'effet de mode, de réelles opportunités »

Pour le Facility Management et la Gestion de l'immobilier, la question est surtout de savoir ce qui peut rendre le poste de travail plus rentable, plus efficace et améliorer la satisfaction client. Quels usages de l’Internet des Objets peuvent répondre à ces objectifs stratégiques ?

S'inscire

Afin de créer l’environnement de travail idéal, vous devez connaître les réels besoins de vos collaborateurs. Malheureusement, les besoins sont difficilement visibles. Concernant l’environnement de travail idéal, c'est encore plus difficile : nos besoins et nos préférences changent durant toute la journée. Ainsi, vous avez sans doute besoin d'un environnement calme pour lire un rapport compliqué tandis qu’un environnement plus animé vous est agréable pour effectuer des tâches de routine. Pour mieux comprendre ces changements de préférence, d'environnement et de bien être des collaborateurs, plusieurs organisations, dont l’Ecole Supérieure Hanze de Groningen, ENGIE, Health2Work, Measuremen, Menzis et Planon ont lancé un pilote baptisé « Healthy Workplace ».

Analyse de différents facteurs 

Différents facteurs de l'environnement de travail ont été étudiés, comme le niveau sonore, la température, l'humidité de l'air ou encore l'émission de CO2 dans une pièce. Les collaborateurs ne sont généralement pas conscients de ces facteurs, alors qu'ils influencent clairement leur bien-être. Par exemple, lorsqu'une pièce avec une émission de CO2 est élevée, les occupants ont tendance à somnoler et ont des difficultés à se concentrer. C’est pourquoi l’étude a aussi cherché à déterminer l'humeur des collaborateurs à l'aide de questionnaires. Des liens potentiels entre des facteurs externes et le bien-être des collaborateurs ont ainsi été identifiés. Par ailleurs, en portant un « Fitbit » (un type de montre sportive), les collaborateurs ont pu suivre certaines réactions physiologiques, telles que leur rythme cardiaque et leur consommation de calories. 

Tableau de bord numérique 

Toutes les données de l'environnement sont transposées dans un plan numérisé qui permet de gagner en visibilité sur la disponibilité des espaces, et aussi sur les différents facteurs environnementaux. Ces informations sont traitées dans un tableau de bord numérique que les collaborateurs peuvent aussi consulter. Dans un avenir proche, ils pourront aussi utiliser ce système pour identifier le poste de travail convenant le mieux à leur besoin. Les collaborateurs pourront établir des liens entre les facteurs (exemple : taux de CO²) et leur bien-être, car prendre conscience de son environnement permet d'augmenter la satisfaction et la productivité des collaborateurs. 

Avec son « programme bien-être », ING a ainsi enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 200 millions d'euros pour la branche d'activités concernée. Tout comme le projet Healthy Workplace, le but de ce programme était d'identifier et de mesurer les émotions et la santé des collaborateurs. 

Donc, aimeriez-vous pouvoir mesurer les émotions et la santé de vos collaborateurs ? Si oui, faites surtout attention aux personnes portant une tenue colorée ou noire… 

Geert-Jan Blom
Business Consultant Planon Netherlands