Portail clients customer-icon
20 avril 2017

Le Bring Your Own Device est désormais démodé – préparez-vous au Bring Your Own Bot

En mars, j'ai visité le CeBIT à Hanovre, un salon centré sur le monde du numérique. Tout comme l'année dernière, j'y ai constaté des évolutions et des tendances intéressantes qui seront importantes et déterminantes pour notre vie (professionnelle). Après quelques jours au CeBIT, vous disposez d’assez de matière pour réfléchir à ce qui se passe dans le secteur numérique et sur les technologies qui vont nous mener vers la « société 5.0 ». Une évolution qui est déjà en marche au Japon.

Webinaire - Comment la technologie permet une Personnalisation en Temps Réel de l’environnement de travail

Ce webinaire explique comment des concepts comme la Personnalisation en Temps Réel (Real Time Personalisation), combinés à une technologie innovante, aideront les entreprises à gérer cette diversité croissante de travail, de cultures et de générations.

Télécharger ce webinaire

Cela ne vous aura certainement pas échappé : les futuristes et les chasseurs de tendance citent souvent les sujets de la robotique et de l'intelligence artificielle (IA). Qu'est-ce que tout cela signifiera pour nous, et pour le secteur de l’immobilier et du Facility Management en particulier ? Je ne me risque pas à des prévisions, mais je me fais un plaisir de partager mes premières idées avec vous.

Intelligence artificielle comme nouvelle interface utilisateur

En 1997, le grand maître Kasparov a été battu par l'ordinateur IBM Deep Blue lors d'une partie d'échecs. Près de quatorze ans plus tard, l'IBM Watson a gagné à Jeopardy et, l'année dernière, l'« AlphaGo » de Google Deepmind a battu le légendaire joueur de go professionnel Lee Sedol. Une partie de go peut comprendre plus de 10 puissance 170 combinaisons possibles qu'un joueur peut réaliser par intuition. La victoire de Google Deepmind démontre que même l'intuition est devenu une caractéristique des ordinateurs d’aujourd’hui. Ray Kurzweil, un philosophe en matière d'IA, prévoit que la « conscience » sera ajoutée vers 2029, de sorte que l'IA sera à ce moment-là similaire au cerveau de l'homme.

C’est une réflexion intéressante et un peu irréelle, mais nous avons heureusement encore le temps. Cependant, il est certainement indispensable de se préparer dès à présent à l'impact de l'IA. Nous y sommes déjà confrontés régulièrement et souvent de manière inconsciente, mais nous allons davantage le constater à court terme. Comme Accenture le prévoit : l'IA est la nouvelle IU (interface utilisateur) ; nous allons interagir avec notre environnement sur la base de qui nous sommes, car nos spécificités et nos préférences seront reconnues. Étant donné que la communication a lieu par voie orale ou par texte, nous ne devrons même plus effectuer d'activités dans des applications informatiques. Les « bots » le feront pour nous et deviendront donc nos nouvelles « apps ».

BYOB : Bring Your Own Bot

Un bot est un programme informatique qui peut effectuer des tâches humaines de manière autonome. Des exemples connus sont les chatbots permettant de communiquer avec un ordinateur comme vous le feriez avec un humain. Alexa d'Amazon en est aussi un bel exemple : le principe de bot est ici combiné à l'IA, où Alexa apprend comment toujours mieux vous servir et faire en sorte que l'interaction soit plus fluide et humaine. Selon moi, nous aurons tous, dans un avenir pas si lointain, un bot comme assistant personnel (AP). Il nous aidera à gérer notre vie quotidienne de la manière la plus facile et la plus efficace.

J'attends de mon bot qu'il me soit utile partout, donc aussi sur les lieux où je travaille. Tout comme un assistant personnel humain, mon bot devrait savoir que je bois mon café noir, quel poste de travail je préfère utiliser à quel moment et à quand j'ai besoin d'une salle de réunion, éventuellement avec le service traiteur correspondant. Ces souhaits sont ensuite parfaitement coordonnés avec les responsables RE & FM chargés de l'environnement de travail et leurs infrastructures. Non seulement pour moi, mais aussi pour tous les membres du personnel présents. Nous allons progressivement évoluer vers ce moment : la mise en place d'un chatbot comme premier point de contact est déjà une première étape.

Alors que les organisations ont d'abord dû gérer le BYOD (Bring Your Own Device), elles devront se préparer dans pas si longtemps pour le BYOB (Bring Your Own Bot). À ne pas confondre avec Bring Your Own Booze (apportez votre boisspon), une abréviation qui circule actuellement lors d'occasions en dehors des heures de travail.

Geert-Jan Blom
Business Consultant Planon Netherlands