Portail clients customer-icon
21 décembre 2017

Les États-Unis ont abandonné les bureaux cloisonnés et adopté la diversité dans l'environnement de travail

Dans une précédente série de blogs, nous nous sommes appuyés sur des études internationales pour souligner à quel point l'environnement géographique et culturel de quelqu'un pouvait influencer ses attentes au travail. Nous avons indiqué que les Européens accueillaient d'une manière plutôt réservée les changements liés au travail, alors que les salariés de la région Asie-Pacifique étaient les plus optimistes.

Il est temps à présent d'examiner ces constats du point de vue des collaborateurs de Planon dans le monde. Malco Blümel, Conseiller RH chez Planon North America donne son opinion à ce sujet dans le billet ci-dessous qui est le quatrième et dernier de notre série sur « L'évolution de l'environnement de travail ».

Webinaire - Comment la technologie permet une Personnalisation en Temps Réel de l’environnement de travail

Ce webinaire explique comment des concepts comme la Personnalisation en Temps Réel (Real Time Personalisation), combinés à une technologie innovante, aideront les entreprises à gérer cette diversité croissante de travail, de cultures et de générations.

Télécharger ce webinaire

Les vieux films ne correspondent pas à la réalité

Les postes de travail traditionnels que l'on voit dans les vieux films américains, comme « 35 heures, c'est déjà trop » et les séries télévisées, comme Mad Men, montrent toujours des bureaux cloisonnés où les employés sont assis à des tables sans couleur, effrayés par leur méchant patron qui ne sort de son bureau que lorsqu'il y a un problème. Cependant, la réalité est très différente. Le bureau cloisonnés est l'une des choses que les Américains détestent le plus : qu'ils soient millenials ou non, la plupart d'entre eux semble préférer un environnement ouvert (open space). Les employés aux États-Unis veulent se sentir impliqués dans les prises de décisions et les conversations au lieu de prendre part uniquement aux tâches quotidiennes.

Au fil des années, les espaces de travail qui étaient réputés pour leur manqué de diversité se sont ouvert à aux intégrations et ont adopté des personnes de différentes cultures, avec différents bagages et de différentes origines.  Ce changement, en partie dû aux quotas imposés par les ressources humaines pour le recrutement, résulte principalement du fait que les organisations reconnaissent la valeur de la diversité et des idées innovantes apportés par l’expertise des employés et leur regard sur l’environnement de travail. La diversité encourage également les collaborateurs à briser les barrières culturelles et à comprendre l’autre via un prisme différent.

Nous avons observé au cours des dernières décennies une évolution vers des plateaux en open space ouverts, qui ont remplacé ces hideux bureaux cloisonnés. Les collaborateurs ne se contentent plus de recevoir des instructions de leur patron car la communication aujourd'hui se fait dans les deux sens. La direction générale est de plus en plus encline à tenir compte des commentaires des employés, ce qui rend les environnements de travail beaucoup plus collaboratifs. À l'origine, l'environnement de travail acceptait l'idée qu'un employé moins expérimenté suive les instructions sans broncher, mais aujourd'hui, nous accueillons à bras ouverts les collaborateurs juniors qui apportent des idées et des points de vue innovants aux plus expérimentés.



Les bureaux ont évolué pour devenir des « espaces partagés » flexibles qui donnent parfois l'occasion de collaborer avec le personnel de différentes sociétés. Dans certaines entreprises, les employés peuvent par exemple louer un espace pour une journée à chaque fois qu'ils ont besoin d'un bureau. Cette flexibilité est un excellent moyen de faire de nouvelles rencontres et de découvrir de nouvelles idées. Il en va de même du travail proprement dit. Nous travaillons de longues heures, mais nous estimons avoir la flexibilité qui nous permet de faire le travail quand et où nous le souhaitons. Les Américains sont connus pour ne jamais fermer ou éteindre leurs appareils. Ce n'est pas que nous n'apprécions pas un équilibre entre vie professionnelle et vie privée, mais nous ne nous focalisons pas nécessairement sur cet avantage, du moins pas autant que d'autres pays.

Enthousiastes à l'égard des nouvelles technologies

Les Américains apprécient la flexibilité de leur environnement de travail et de leurs horaires de travail parce qu'elle leur permet de mieux planifier leurs semaines et d'être beaucoup plus productifs que ceux qui n'ont pas cette flexibilité. C'est la raison pour laquelle nous sommes enthousiastes à l'égard des technologies innovantes au travail. Nous recherchons constamment des moyens d'être plus productifs et plus efficaces. Les employés veulent utiliser les technologies pour améliorer leur performance, les entreprises adoptent les nouvelles technologies parce qu'elles comprennent ce que leurs employés veulent et ce dont ils ont besoin dans leur travail et pour attirer les nouveaux talents et être compétitifs sur le marché.

À mon avis, cette volonté de changer et cette soif de flexibilité continueront de se développer au cours des prochaines années. Je pense que nous serons encore plus collaboratifs, ouverts et flexibles. À titre d'exemple, certaines entreprises expérimentent le temps libre flexible et les jours de congés illimités. Des études ont montré que cela peut être très productif pour certains emplois en particulier. Ce concept fonctionne réellement bien pour les entreprises qui développent des produits par exemple, car dans ce cas, tous les efforts convergent vers le produit et non vers la manière d'y arriver.

Le Facility Manager a un travail formidable car il a l'opportunité de créer l'environnement permettant la collaboration et favorisant l'égalité. Combiner différentes cultures, religions, générations peut être un défi, mais l'enjeu mise heureusement sur la diversité. La diversité n'est pas un frein, elle ne nous sépare pas, mais nous permet plutôt de profiter de nouvelles idées pour un avenir meilleur.

Danielle Rosenwein
HR Advisor Planon North America