Portail clients customer-icon
01 mai 2019

Qui devrait prendre en charge l'IoT (l'Internet des objets) des bâtiments ?

Parler de « Business as usual » (activités courantes) pourrait bien être très vite dépassé. Le numérique bouleversant le monde des affaires, de nouvelles compétences sont nécessaires pour des métiers autrefois clairement définis, comme le Facility Management, l'IT, les RH et la Finance. Ces départements s'adaptent et ils doivent de plus en plus collaborer les uns avec les autres au fur et à mesure que sont développées de nouvelles technologies et plateformes.

Livre Blanc - Quels sont les bénéfices de l'Internet des Objets pour la gestion de l'immobilier et le facility management ?

L'Internet des Objets compte probablement parmi les phénomènes dont on parle le plus de nos jours. Mais qu'est-ce que l'Internet des Objets? Quels sont les bénéfices de l'Internet des Objets pour la gestion de l'immobilier et le facility management ? 

En savoir plus

Par exemple, des systèmes comme le courant, l'éclairage, le chauffage, la climatisation, la plomberie, les alarmes incendie, la sécurité et la circulation étaient traditionnellement surveillés par le département Exploitation & Maintenance. Cependant, comme tous ces appareils et ces fonctions sont maintenant connectés par Internet, ils ne sont plus seulement de simples systèmes à gérer. Au lieu de cela, ils deviennent leurs propres sources d'informations, ainsi que des utilisateurs de ces informations.

Cela engendre de nouvelles questions complexes. Dès lors que les systèmes FM traditionnels créent de grandes quantités de données, quand l'IT doit-il être impliqué ? Qui doit se charger de l'IoT (Internet of Things – Internet des Objets) ? Et comment affecter le contrôle et la responsabilité pour ces nouveaux genres d'équipement et de systèmes du bâtiment ? Faisons-nous face à une nouvelle période de conflits au sujet des informations elles-mêmes ? Et comment aborder les questions de légalité, d'éthique, de vie privée et de sécurité qui, jusqu'à présent, ne faisaient pas partie de l'équation ?

Évolution des rôles pour suivre l'IoT

Avant tout, nous devons garder à l'esprit que les équipements et les systèmes du bâtiment ne constituent qu'un sous-ensemble de l'Internet des Objets, un phénomène comprenant toutes sortes de biens personnels et professionnels.

Par exemple, nous avons vu nos voitures se transformer : de simples modes de transport mécaniques elles sont principalement devenues des systèmes informatiques mobiles surveillant leurs propres performances, nous alertant des besoins de maintenance, etc. Pour s'adapter à ce changement, une partie du métier du mécanicien automobile a évolué en technicien informatique.

C'est un bon indicateur de la direction que devront prendre les professionnels de l’exploitation et de la maintenance des bâtiments s’ils continuent à gérer des équipements du bâtiment assistés par ordinateur et connectés à Internet.

Et qu'en est-il des équipements proprement dits ? Alors que les ascenseurs deviennent des systèmes de contrôle de la circulation verticale et que les générateurs développent la capacité de commander leur propre carburant, ils se transforment à de nombreux égards en ordinateurs très spécialisés. Les ascenseurs et les générateurs auront encore besoin des protocoles de maintenance habituels pour leurs aspects opérationnels et mécaniques, mais la même équipe devra disposer de nouvelles compétences pour pouvoir assurer la maintenance des aspects informatiques.

S'agit-il des compétences du département IT, qui doit aussi gérer d'énormes changements dûs à l'émergence du Big Data ?

Qui est responsable quand cela concerne plusieurs départements ?

Mon collègue Erik Jaspers observe que l'émergence d'un rôle mixte d'IT et de Facility Management est la direction empruntée par les organisations au fur et à mesure que des responsabilités liées à l'IoT apparaissent et évoluent. Vous pouvez en savoir plus sur les technologies qui , selon ses prévisions, domineront à l'avenir dans son chapitre de Work on the Move 2.

Sa proposition de métier de « IT & Facility Manager » peut contribuer à répondre à la question de qui est responsable des actifs connectés à Internet, et des installations, de la maintenance et des achats des équipements liés à l'IoT (ex. les capteurs et des balises). Alors que ces capteurs sont fixés et associés aux bureaux, aux murs, aux plafonds et d'autres surfaces pour surveiller les mouvements ou juste la présence du personnel, ils seront aussi utilisés pour déclencher l'éclairage, le chauffage, la climatisation et d'autres fonctions des systèmes du bâtiment. Un IT & Facility Manager sera capable de gérer les deux aspects.

Quoi qu'il en soit, l'IoT est un effort collaboratif qui exigera une participation et une direction de la part des départements FM, IT, Juridique, RH, Finance et autres pour que les entreprises puissent réellement s'organiser et s'adapter.

Pour en savoir plus sur ce sujet, n'hésitez pas à lire ma série à propos de l'Internet des Objets du bâtiment.

David Karpook
Vice President of Operations, North America