Portail clients customer-icon
08 octobre 2015

SaaS et Cloud Computing : quelle(s) différence(s) ?

Les progrès en matière de technologie informatique ne sont pas près de s'arrêter. Chaque jour, de nouveaux services sont mis sur le marché et beaucoup ont des dénominations très abstraites. Nous parlons quotidiennement de l'Internet des objets, de SaaS, d'IaaS, de Cloud et de Web 2.0. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

Webinaire – Définition, avantages et ROI d’un IWMS (gestion intégrée pour l’Immobilier et le FM)

Ce webinaire en direct, co-organisé avec Verdantix, traitera du retour sur investissement potentiel d'un IWMS, solution de gestion intégrée de l’environnement de travail. Il présentera des conseils pour réaliser une analyse de rentabilité convaincante ainsi que des avantages en pratique chez des clients Planon. 

Téléchargez le Guide

Quand je discute avec des clients, je remarque souvent une confusion, par exemple, entre le Cloud Computing et le Software as a Service (Saas). Ainsi, il se peut que mon interlocuteur parle de SaaS, mais fasse en fait référence au Cloud. Et pour ajouter à la confusion, les termes « public », « privé » et « hybride » fusent ensuite dans la conversation. Mais qu'entend-on précisément par Cloud Computing et quelle est la différence avec le Saas ?

Pour faire simple : le SaaS ou « logiciel en tant que service » est une partie du Cloud Computing.

Qu'est-ce qui les différencie ?

« Le cloud est l’ordinateur »

Le Cloud Computing, c'est la mise à disposition de matériel informatique, de logiciels et de données via Internet. Le concept du Cloud Computing part du principe que l'ordinateur local est remplacé par Internet : « Le cloud est l’ordinateur”. Le Cloud peut être considéré comme un ordinateur qui se situe à un autre endroit que votre emplacement. Le stockage et la gestion des données se font dans d'énormes centres de données répartis dans le monde entier. Et les utilisateurs peuvent y faire appel à partir de n'importe quel site. L'ordinateur physique local ne sert alors plus qu'à piloter le matériel et le logiciel.

Accès 24/7 aux données avec le SaaS

Comme son nom l'indique, le Saas est un logiciel qui est livré en tant que service. C'est l'élément du Cloud Computing qui répond spécifiquement à la mise à disposition en ligne de logiciels. Ainsi, les utilisateurs ont de plus en plus souvent accès à des logiciels via Internet. Les données que les utilisateurs du SaaS stockent via ces applications en ligne sont sauvegardées dans le Cloud et non plus sur des ordinateurs locaux. Ainsi, les utilisateurs, à condition de disposer d'une connexion Internet qui fonctionne, ont accès à l'application et aux données afférentes depuis n’importe où. En outre, le client n'achète plus de licence de logiciel, mais la loue, et paie un montant mensuel ou annuel pour l'utilisation du service en ligne. Le gros avantage du SaaS, c'est que le fournisseur se charge également de gérer l'application. Ainsi, les entreprises n'ont plus besoin de faire elles-mêmes les sauvegardes, et la maintenance et l'installation de nouvelles versions et mises à jour se font automatiquement. 

Il semblerait qu'un environnement Cloud ne soit utilisable qu'avec une licence de SaaS. Rien n'est moins vrai. Une licence perpétuelle avec laquelle vous utilisez le logiciel sur une durée indéterminée permet également d'installer le logiciel, au choix, sur votre propre site (on premise) ou sur la plateforme de Cloud du fournisseur du logiciel.

En résumé, le Cloud Computing est un phénomène global dont le SaaS constitue une partie. Le SaaS est axé tout spécialement sur la mise à disposition du logiciel, alors que le Cloud Computing est axé, outre sur le logiciel, également sur la mise à disposition en ligne du matériel et de l'infrastructure informatiques.

Henk Laracker
VP Research & Development