Portail clients customer-icon
02 avril 2015

Une fusion est comparable à un mariage : son succès passe par la connaissance de l’autre

Être conscient dès le départ du changement qu’une fusion peut générer permet d'éviter les surprises après-coup. Lorsque deux entreprises ayant chacune leur propre manière de travailler sont appelées à ne faire plus qu'une, il est important d'être bien conscient des souhaits et des exigences réciproques.

Livre Blanc - IWMS - Solution de gestion intégrée de l'environnement de travail

Le comité de direction n'est pas toujours conscient des bénéfices qu'apporte une solution de gestion intégrée de l'environnement de travail (IWMS).

En savoir plus

On consacre souvent beaucoup de temps et d'attention à la mise en phase des finances, de la communication externe, des conséquences pour le personnel et des implications juridiques. Deux secteurs ne profitent pas toujours de la même attention : le facility management et la gestion de l'immobilier. Quels sont, par exemple, les exigences ou les souhaits communs sur le plan de la maintenance des bâtiments et des équipements ?

La fusion permet des économies d'échelle

La fusion d'entreprises a généralement un impact important sur la manière de travailler, principalement sur les processus de services comme le facility management et la gestion de l'immobilier. Les fusions peuvent justement permettre de réaliser des économies d'échelle dans ces domaines, mais cela ne doit pas se faire au détriment de la qualité du processus primaire. Les processus de services sont réglés sur le processus primaire d'une entreprise : dans une institution sanitaire par exemple, un patient doit recevoir des soins de la meilleure qualité possible et le travail du personnel pour y parvenir doit être facilité autant que possible.

Il est intéressant d'examiner comment vous pouvez rationaliser vos processus dans les domaines du facility management et de la gestion de l'immobilier, de sorte que là aussi, le processus de la fusion se déroule avec souplesse. Il arrive très souvent, par exemple, que deux départements de facility management qui fusionnent soient obligés de mutualiser leurs logiciels de Facility Management Assisté par Ordinateur. Dans certains cas, les deux systèmes sont interopérables, mais la plupart du temps ce n'est aussi simple.

L’importance des différences culturelles

Afin de faciliter le changement, il est important que les spécialistes IT s'intéressent aux différences culturelles qui peuvent exister. Il est donc essentiel d'échanger sur ce sujet avec les deux acteurs de la fusion. Les deux méthodes de travail existantes doivent être réunies pour former un seul fonds commun d'idées qui sera porté par la nouvelle entreprise. Cela signifie également qu'il est parfois nécessaire de remodeler des processus existants pour qu'ils s'adaptent parfaitement à la nouvelle situation.

Et c'est un défi majeur car les gens sont habitués à travailler d'une certaine manière et ils ont souvent du mal à changer leurs habitudes. La façon de travailler résulte des évolutions successives de l'entreprise, qui sont elles-mêmes déterminées par l'histoire et la culture. Doit-on réinventer la roue lors d'une fusion et essayer de créer une nouvelle culture d'entreprise ? Ou peut-on apprendre les uns des autres et rapprocher le meilleur de deux mondes pour qu'une nouvelle culture d'entreprise naisse de façon autonome ?

Connaître la situation et les besoins de chacun

Je choisis cette dernière option. Comment faire ? Parlez avec tous les acteurs. Soyez au fait des préoccupations et des besoins dans les entreprises. Ce qui est important par exemple pour les uns, n'a jamais effleuré l'esprit des autres. C'est une contribution précieuse lors de la redéfinition des processus. Lorsque cet obstacle est préalablement franchi, il est plus simple pour les spécialistes IT de réaliser les changements. La devise ne le dit que trop bien : « D'abord organiser, puis automatiser ». Une fusion n'en est qu'une illustration parmi d'autres.

Geert-Jan Blom
Business Consultant Planon Netherlands