Portail clients customer-icon
16 juillet 2015

Votre bâtiment est plus intelligent que vous ne le pensez

Dans les trains allemands, la disponibilité des sièges est affichée sur un petit écran sur la base des informations de réservation existantes. Les voyageurs qui montent dans le train sans réservation peuvent ainsi voir si le siège a été réservé et, si oui, d’où à où. Les voyageurs ayant réservé leur place peuvent quant à eux trouver plus facilement leur siège parce que leur réservation est affichée juste au-dessus. C’est ainsi que vous créez davantage de capacité d’accueil dans le train avec nettement moins d'irritation et beaucoup plus de confort. C'est un exemple qui montre comment des informations peuvent être gérées plus intelligemment. 

Article - Le bâtiment quantifié

Tout est désormais connecé à Internet, ce qui mène au bâtiment quantifié. Cet article explique l'impact d' l'IoT sur l'immoblier d'entreprise et le FM.

En savoir plus

Les données de réservation ont été stockées pendant des années dans les systèmes des Chemins de Fer allemands pour aider les contrôleurs dans leur mission, mais n’ont jamais été exploitées pour les passagers des trains. Ces données sont désormais utilisées pour informer et orienter les voyageurs. Et nous appliquons actuellement le même principe aux bâtiments : la notion de « Smart Buildings » (bâtiments intelligents) est le nouveau terme à la mode dans le facility management et la gestion du patrimoine immobilier.

Plus qu'un ensemble de briques les unes sur les autres

Autrefois, un bâtiment n’était qu’un ensemble de briques les unes sur les autres, rien d’autre. 80 % de l'investissement portaient sur l’architecture et le reste se composait d'un petit peu de technologie, comme l’électricité ou le chauffage. À l'heure actuelle, cette part de technologie représente souvent plus de la moitié de l'investissement et ce pourcentage ne cesse d'augmenter car le bâtiment est équipé d'un nombre toujours plus grand d'installations. Souvent, cette technologie n'est même plus commandée par des hommes car les installations se gèrent elles-mêmes à l'aide de capteurs.

Nous essayons de rendre nos bâtiments plus intelligents en les dotant de toutes sortes de gadgets technologiques, mais nous ne sommes absolument pas conscients qu’ils recèlent déjà beaucoup d'informations qui peuvent nous être utiles. Votre bâtiment est plus intelligent que vous ne le pensez, il suffit de savoir comment rendre ces informations disponibles et comment les utiliser, non seulement pour le bâtiment mais aussi pour les utilisateurs.

Mesurer, informer et orienter

Prenez comme exemple la quantité d'informations relatives au taux d’occupation dont dispose déjà le système de gestion du bâtiment. Lorsque vous entrez dans un bâtiment, vous empruntez souvent un portillon. Vous pouvez ainsi comptabiliser le nombre de personnes présentes dans le bâtiment. Lorsque vous sortez de l'ascenseur, il s'allège en moyenne de 80 kilos par personne. Vous pouvez ainsi calculer le nombre de personnes quittant l'ascenseur à chaque étage et déterminer où elles se trouvent. Lorsque vous combinez ces données au nombre de fois où la porte de la cage d'escalier ou la porte coupe-feu s'ouvre, vous connaissez le nombre de personnes qui se trouvent à un étage. Avec ces données, vous pouvez informer les gens et les orienter vers un autre étage en cas d'affluence.

Il est souvent étonnamment simple de valoriser de telles informations en considérant les informations existantes sous un autre angle. Il ne s'agit pas de mathématiques avancées, mais de prise de conscience ET de développement de l'application appropriée. Vous obtenez ainsi une mine d'or de données, surtout en ces temps modernes où quasiment tout est mesurable par capteurs. Les Allemands sont principalement connus dans le monde pour leur talent d'organisation et leur ponctualité, mais ils ont montré avec l'exemple des trains qu'ils étaient aussi assez créatifs pour dénicher ce trésor. Ce qu'ils peuvent faire, nous pouvons sans doute le faire aussi.

David Stillebroer
Director Product Management