07 janvier 2021

Garder ses distances lorsque l'espace se fait rare : Adhérer aux mesures COVID-19 à Singapour

Dans une ville de plus de 5 millions d'habitants concentrés sur seulement 725 km², la distanciation sociale n'est pas chose facile. La « Cité du Lion », connue pour ses sévères amendes mais aussi son administration publique très efficace, l’a traitée comme une science.

Demandez une version d’essai (14 jours) de la Workplace Engagement App de Planon
Demandez une version d’essai (14 jours) de la Workplace Engagement App de Planon

Obtenez un compte de démo gratuit & soyez parmi les premiers à tester la nouvelle solution mobile de Planon. 

 

Demander une démo

Singapour est un véritable hub mondial pour la logistique et le transport. Son aéroport, Changi, qui dessert plus de 100 pays, est l’un des plus grands et des plus actifs au monde. Avec 3,4 millions de personnes qui transitent chaque année entre Wuhan et Singapour, la COVID-19 pouvait représenter une menace importante. Cependant, il faut bien le constater, le taux de propagation du coronavirus à Singapour est l'un des plus faibles au monde.

La réponse de Singapour au coronavirus a donc été considérée par beaucoup, dans le monde entier, comme un modèle à suivre. La ville-État a pris des mesures rapides, ayant tiré de précieuses leçons de la précédente épidémie de SRAS. L’une des premières mesures pragmatiques immédiates a fait apparaître toute une série de nouveaux symboles dans les aires de restauration, les parcs, les centres commerciaux, partout dans l’ile, illustrant comment la distanciation sociale peut limiter la propagation du virus.

Au fur et à mesure que l'on en apprenait davantage sur cette maladie, le gouvernement de Singapour a ensuite adopté de nombreuses autres mesures de contrôle : de strictes interdictions de voyager, le traçage des contacts, des « coupe-circuit », l’obligation du port du masque, une politique de limitation des rassemblements…

 

 

 

 

 

Dans cette nation « smart », tendue vers les technologies et la numérisation, les infrastructures étaient déjà en place au début du mois d'avril 2020 pour permettre le travail et l'enseignement à domicile, notamment des cours en ligne pour l'auto-apprentissage.

Retourner sur son lieu de travail

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 à Singapour a commencé à chuter radicalement à partir de la mi-août jusqu'à atteindre quelques dizaines par jour. Aucune nouvelle vague de contamination n'est survenue depuis lors. La ville se prépare à relancer progressivement son économie et les gens commencent à retourner sur leur lieu de travail.

La « distanciation sociale », devenu leitmotiv dans le monde entier, n’est pas un concept vague à Singapour. Elle se traduit en un ensemble de directives très précises. Le matin, les entreprises doivent échelonner les heures de départ sur au moins trois heures afin de réduire l’affluence dans les transports publics aux heures de pointe. Elles doivent organiser des groupes avec un système de rotation de sorte qu'à tout moment, pas plus de 50 % des employés travaillent au bureau, l'autre moitié travaillant à domicile.

Ces directives imposent aussi aux entreprises de contrôler la densité dans leurs espaces de travail et de mettre en œuvre en temps utile les services associés, notamment le nettoyage des installations. Les technologies de reconnaissance faciale sont utilisées pour le contrôle d'accès aux bâtiments. Le contrôle thermique de la température et la sécurisation des entrées par des codes QR sont choses courantes. Les solutions de gestion intégrée de l'environnement de travail (IWMS) pourront faciliter le suivi de l’organisation du travail en équipe et permettre aux employés de réserver les bureaux flexibles disponibles à l’aide de leurs propres appareils mobiles.

Pour aider les organisations à faciliter un retour en toute sécurité sur le lieu de travail, Planon a défini un certain nombre de cas d'utilisation autour de processus tels que : l'enregistrement des visiteurs, la gestion de l'accès, les réservations, la gestion du nettoyage, la surveillance de la qualité de l'air intérieur et la gestion des demandes de service. Le livre blanc présentant les cas d’utilisation Planon face à la pandémie COVID-19 a suscité un intérêt considérable de la part de notre communauté. La plupart des données de base étant déjà disponibles dans le système, l'ajout de fonctionnalités supplémentaires pour mesurer et soutenir la conformité aux nouvelles directives COVID devient un exercice plus facile. En outre, Planon a récemment lancé une toute nouvelle solution mobile pour les utilisateurs des espaces de travail : l'application Planon Workplace Engagement. Cette application fluidifie l’utilisation des espaces et réduit les occasions de contact pour les utilisateurs, contribuant à un retour au bureau en toute sécurité.

Avec l’affinité au numérique et l’ouverture à l'adoption des nouvelles technologies propre à l’Asie, on peut s’attendre à ce que la transition vers la « nouvelle normalité » se fasse en douceur à Singapour, ville classée première « Smart City » au monde en 2020, pour la deuxième année consécutive. Espérons que nous ne tarderons pas à reprendre une vie (professionnelle) quelque peu normale.

Il semble que vous utilisez
un bloqueur de publicité!
Pour voir le formulaire sur cette page, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité pour notre site.