Streams of yellow lights in a tunnel.

Le rôle essentiel de l’IoT pour atteindre les objectifs de développement durable

Dans le monde entier, le développement durable devient une préoccupation majeure, et à juste titre. Tandis que de nombreuses organisations étudient les actions qu’elles peuvent et devraient entreprendre pour atteindre leurs objectifs environnementaux, il ne fait aucun doute qu’elles vont également réfléchir au fonctionnement de leur environnement bâti. En s’efforçant de maintenir, d’améliorer et d’adapter l’environnement bâti pour soutenir les objectifs de l’organisation, le facility management se présente comme un acteur clé pour mettre en place, mesurer et atteindre ces objectifs de durabilité.

L’objectif sous-jacent d’un facility management durable est de diminuer l’impact sur notre planète et d’améliorer la santé, le bien-être et la productivité des occupants des bâtiments, aussi bien aujourd’hui qu’à l’avenir.
Dans cet article, nous aborderons :

  • l’impact positif que le facility management durable peut avoir sur l’environnement physique et social ;
  • pourquoi une stratégie axée sur le développement durable est plus urgente que jamais pour le facility management ;
  • le rôle que joue l’IoT pour garantir la réussite des objectifs environnementaux des organisations à travers le monde.

Le développement durable : une véritable urgence

Toutes les sources s’accordent à dire qu’environ 40 % des émissions de CO2 des organisations et plus de 50 % de leur consommation d’électricité viennent de leurs bâtiments. Par ailleurs, environ 80 % de l’énergie utilisée au cours du cycle de vie d’un bâtiment découlent directement de son exploitation. C’est ce que l’on appelle l’« énergie opérationnelle » (Using Data to Drive Workplace Innovation and Sustainability report, Frost & Sullivan, 2022 - rapport « Utiliser les données pour améliorer l’innovation et le développement durable dans l'environnement de travail »). De là, naissent des opportunités d’optimisation de la performance des actifs tels que le chauffage, les systèmes CVC, l’éclairage, les machines et les systèmes informatiques, ainsi que l’efficacité des occupants eux-mêmes. En effet, pour atteindre des conditions confortables, il ne suffit pas d’augmenter les niveaux d’éclairage ou d’ajuster les températures dans l’environnement. Il s’agit plutôt de trouver les conditions optimales et d’identifier la racine psychologique des comportements durables.

Selon Frost & Sullivan (2022), « une stratégie axée sur le développement durable représentera l’un des grands facteurs de différenciation au cours des prochaines années pour tous les types d’entreprises ». Outre la tendance actuelle à aborder la reprise économique post-pandémie sous le prisme de l’écologie, il est désormais évident que cette question écologique tant discutée depuis des décennies est à présent devenue une urgence.

Gestion des bâtiments durable et IoT

Une urgence, certes, mais la portée des initiatives de développement durable ne peut pas être vérifiée en l’absence de données pertinentes. De fait, si les entreprises reconnaissent bien l’intérêt de ce type d’initiatives, elles admettent aussi que pour en évaluer l’efficacité, elles ont besoin de données réelles émanant de leurs collaborateurs, de leurs appareils et de leurs actifs. Ces données leur permettent également de définir des KPI en fonction d’objectifs établis et de rédiger des comptes rendus qui aideront leurs gestionnaires à prendre les meilleures décisions.

Aujourd’hui, la technologie et les données issues des bâtiments sont devenues des outils déterminants pour les entreprises, qui s’en servent pour identifier des opportunités, et l’IoT joue un rôle crucial en rendant ces données accessibles. Des cas d’utilisation en lien avec le facility management, comme l’occupation des espaces, la disponibilité des pièces, la gestion des actifs, la maintenance, etc., peuvent présenter des risques considérables pour une organisation en cas d’inconnues, notamment :

  • des coûts inattendus ;
  • une mauvaise utilisation des espaces ;
  • une gestion des actifs incorrecte ;
  • des interruptions générales des activités quotidiennes.

Tous les facility managers devraient aujourd’hui garder à l’esprit que les risques mentionnés ci-dessus sont liés à l’empreinte carbone de leur organisation, c’est-à-dire qu’une perte d’efficacité au niveau des équipes ou des actifs du bâtiment représente une perte écologique. La technologie et la visualisation des données ne laissent pas la place aux suppositions et permettent aux facility managers de prendre des décisions éclairées qui améliorent l’efficacité en termes d’écologie à la fois pour les bâtiments et leurs occupants.

Une plateforme IoT est la clé de ce succès. En reliant l’ensemble des logiciels, des appareils et des capteurs à un seul et même système intégré, les gestionnaires des bâtiments profitent d’une visualisation en temps réel qui leur permet de surveiller chaque aspect du bâtiment et d’en dégager des opportunités pour l’entreprise. En plus de disposer des données nécessaires pour prendre de meilleures décisions et rendre compte de la performance de l’entreprise, ils ont également la possibilité de réagir rapidement aux problèmes. Ainsi, il leur est possible d’optimiser la consommation énergétique, l’utilisation des espaces, les précautions de sécurité ou encore la gestion des actifs, entre autres.

Une entreprise peut par exemple connecter une plateforme IoT comme Axonize à ses systèmes de réservation de salles et, à partir des capteurs, recevoir en temps réel des données sur l’utilisation de ses espaces. L’analyse de ces données lui permettra ensuite d’optimiser ses espaces de travail partagés. À travers la technologie IoT, les organisations peuvent encore réduire leurs coûts opérationnels et le taux d’occupation de leurs espaces, même lorsque ceux-ci sont plus ou moins utilisés comme c’est le cas actuellement en raison de la COVID-19. Elles peuvent également surveiller en continu et dans toutes les installations la qualité de l’air intérieur à partir du niveau de CO2, du taux d’humidité et de la température, au moyen d’un seul et même tableau de bord. En analysant et en optimisant ces paramètres, les bâtiments deviennent plus durables mais aussi plus sains et plus sûrs pour leurs occupants.

IoT et développement durable : qu’en sera-t-il demain ?

Nous traversons une période compliquée. Cette complexité offre malgré tout une opportunité de changer les choses, autant dans les dimensions sociales et environnementales des organisations que dans leur gouvernance. Le passage à des technologies numériques intelligentes et intuitives modifie la façon dont nous exploitons les données pour optimiser les ressources et digitaliser nos bâtiments, ainsi que les actions de nos utilisateurs et notre environnement. L’IoT fait de grands progrès pour permettre une utilisation enrichie des appareils et des systèmes, avec l’écologie pour maître-mot. Les chercheurs estiment d’ailleurs que l’impact économique de l’IoT représentera 11,1 billions de dollars d’ici 2025. À l’échelle mondiale, les organisations s’aperçoivent de plus en plus qu’elles peuvent recourir à l’IoT pour atteindre leurs objectifs de développement durable, qu’il s’agisse d’améliorer le bien-être des occupants de leurs bâtiments ou d’améliorer la planète dans son ensemble.

Le rôle de Planon et d’Axonize

Depuis des années maintenant, Planon est reconnu parmi les leaders mondiaux de l’IWMS. Avec la récente acquisition d’Axonize, son projet de développement durable et de digitalisation des bâtiments tertiaires par l’intégration de technologies de bâtiments intelligents, de solutions d’entreprise et de données au sein d’une source unique commence à se concrétiser. Permettre aux propriétaires et aux utilisateurs de bâtiments d’atténuer leur impact environnemental et d’améliorer le bien-être et la productivité des occupants devient désormais une réalité.

Axonize est spécialiste des fonctionnalités de recueil et d’analyse des données de l’IoT à destination des bureaux et des installations, à travers une plateforme IoT no-code facilement configurable. Sa solution permet une connectivité prête à l’emploi aux appareils intelligents et à d’autres sources de données, qui sont reliés à la platefome ouverte de Planon. Son acquisition renforce la capacité de Planon à recueillir des données de l’IoT et de jumeaux numériques dans l’ensemble de l’environnement bâti. Ces précieuses données sur les actifs des organisations aident ces dernières à mieux suivre le fonctionnement de leurs bâtiments à travers un nombre infini de nouveaux cas d’utilisation, tels que la maintenance prédictive.

Vous souhaitez en savoir plus sur le rôle d’une solution IWMS telle que Planon Universe pour améliorer l’innovation et la durabilité sur le lieu de travail ? Lisez ce récent rapport de Frost & Sullivan. Apprenez-en plus sur le partenariat Axonize-Planon dans l’un de nos derniers communiqués de presse et découvrez notre offre combinée sur le marché.

Informations sur l'auteur

Donna Perlstein | VP Marketing (Axonize)

Donna est la Vice-Présidente du Marketing chez Axonize, une solution de plate-forme IoT récemment acquise par Planon. Donna a plus de 17 ans d'expérience dans le marketing stratégique et la gestion de marque dans plusieurs entreprises mondiales. Au cours des 4 dernières années, elle a particulièrement étudié les stratégies des entreprises pour la transformation des bâtiments vers les smart buildings. Elle est notamment très intéressée par le rôle de l'IoT dans la durabilité des installations.

Partagez cet article