31 août 2021

Les trois piliers du bureau post-pandémie : inspiration, motivation et co-création

Table ronde virtuelle : FM, Tech & futur du travail
Table ronde virtuelle : FM, Tech & futur du travail

Un panel d’experts aborde l’évolution du facility management et de la technologie pour créer une expérience réussie de retour au travail post-pandémie.

 

VIsionner à la demande

Une fois la pandémie passée, les organisations seront confrontées à un défi. En tant qu'employeur, comment gérer l'occupation des espaces de travail maintenant que de plus en plus de collaborateurs font du télétravail ? Que faire de l'espace laissé libre dans votre immeuble de bureaux lorsque beaucoup moins d'employés y sont présent à un moment donné ?

En 2018, quiconque aurait prédit que, trois ans plus tard, environ 25 % des employés voudraient travailler à domicile, aurait été traité de fou. Pourtant, selon une étude de TNO, c'est exactement ce qui s'est passé et les organisations sont confrontées à un dilemme : faut-il déménager dans un bureau plus petit aux frais généraux réduits ? Ne vaut-il pas mieux réorganiser l'espace disponible et faire des mètres carrés « vides » autant d’opportunités ?

« Work hard, play hard* »

En 2020, les organisations ont dû s'assurer que leurs employés disposaient de toutes les solutions informatiques facilitant le travail à domicile. Consulter des e-mails, se réunir et « produire » s’avère finalement aussi simple à faire à la maison qu'au bureau avec, en prime, une réduction des trajets et une autonomie accrue. Pourquoi donc votre collaborateur reviendrait-il au bureau ? Les organisations qui souhaitent que les collaborateurs reviennent au bureau doivent s'assurer d’offrir une valeur ajoutée par rapport au travail à domicile.

Dans ce contexte, l'espace rendu disponible revêt une importance cruciale. Le bureau doit devenir un lieu d'inspiration, de motivation et de co-création, un lieu qui apporte aux collaborateurs ce que leur domicile ne peut offrir. Le bureau post-pandémie sera une sorte de club house où il sera plaisant de se retrouver. Chez Planon, nous avons demandé aux employés de concevoir leur nouvel environnement de travail et compilé leurs aspirations. C'est ainsi qu'est né notre espace de travail ouvert, vert et durable : une serre d'acier et de verre dans lequel le travail en commun est organique. Nous l’avons doté d’un « bar de plage » car nous savons que les meilleures idées naissent souvent dans les moments de convivialité.

L'innovation durable n’est pas nécessairement coûteuse

Le coût est l'un des facteurs qui peuvent dissuader les organisations de réaménager durablement les espaces libérés. Elles ont tendance à associer réaménagement avec nouveau mobilier design et œuvres d'art. Cela peut être approprié pour certaines entreprises, mais ce n'est certainement pas la norme. Lorsque Planon a réaménagé ses bureaux en 2020 et construit sa serre comme point de rencontre central, son coût a été moindre que d'autres formes de construction neuve et le mobilier choisi (des salons de jardin) bien moins couteux que les modèles « design » que proposent souvent les architectes d'intérieur. Avantage supplémentaire : les sièges de notre serre sont bien plus confortables. Un designer n'a pas besoin de travailler ici, nous oui !

Google et Facebook vous ont précédé

Il peut sembler audacieux pour une organisation de transformer ses open-spaces en espaces d'inspiration ou de remplacer des salles de réunion par des salles de sport. Pourtant, les nombreuses entreprises qui, depuis longtemps, ont fait de leurs bureaux un lieu où leurs employés veulent être, plutôt que doivent être, devraient nous y encourager.

En décembre 2020, Google a annoncé qu'à partir de septembre 2021, les employés n'étaient attendus au bureau que trois fois par semaine et que ce bureau allait présenter un tout autre aspect. Ce message vient d'une entreprise qui, depuis des années, construit davantage d’espaces « détente » que d'espaces de travail fermés et qui a ajouté des toboggans aux escaliers de la plupart de ses bureaux. En 2018, Facebook a construit un nouveau siège social qui évoque plus un parc de vacances et où la frontière entre jardin et bureau est impalpable. Google, Facebook et d'autres géants réalisent qu'un lieu de travail agréable avec de l'espace pour l'individu crée un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Cet environnement de travail favorise aussi la fidélisation les employés, ce qui se traduit par de meilleurs résultats. Cette manière de voir pourrait inspirer beaucoup d'autres organisations.

*joindre l’utile à l’agréable

Vous semblez utiliser un bloqueur de publicité. Pour voir correctement le formulaire, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité pour notre site web.