Le travail hybride : révolution de l’environnement de travail et de l’exploitation des bâtiments en vue

L’adoption massive du télétravail en raison de la pandémie de COVID-19 signe la fin du bureau tel que nous le connaissions. Les organisations de tous types et de toutes tailles semblent désormais prêtes à adopter le travail hybride : une forme de travail flexible permettant aux employés d’alterner entre présentiel et distanciel.

Verdantix Report - 5 bonnes pratiques pour bien se préparer à l’ère du travail hybride

Rapport Verdantix sur l’évolution de l’environnement de travail : 5 bonnes pratiques pour réussir à l’ère du travail hybride.

Téléchargez

D’après un rapport publié par L’Observatoire Future of Work 2021 d’IDC, le modèle du travail hybride prend de l’ampleur malgré des freins. L’évolution des modes de travail en faveur d’une hybridation n’est plus une simple hypothèse, comme l’observe le cabinet IDC. Un retour en arrière est à écarter dans une très large majorité des entreprises passées au télétravail durant la crise. 80 % prévoient de prolonger ce dispositif, au travers notamment de la signature de nouveaux accords sur le télétravail. Autre preuve d’une mutation en marche, 50 % des organisations envisagent de réaménager leurs bureaux avec des espaces dédiés aux réunions à distance. L’avenir du travail sera hybride. C’est le souhait des collaborateurs et des employeurs.

Dans un autre rapport intitulé « 5 bonnes pratiques pour réussir à l’ère du travail hybride », Verdantix présente les cinq principales stratégies de travail hybride utilisées aujourd’hui par de nombreuses organisations. Parmi ces stratégies, l’approche 60-40 permet aux employés de travailler trois jours par semaine au bureau et deux jours à la maison, et inversement. Grâce à cet aménagement du temps de travail, les employés bénéficient à la fois de l’aspect social et collaboratif au bureau avec leurs collègues, et des avantages du télétravail : moins de déplacements et plus de flexibilité, entre autres.

L’importance de la technologie pour des modèles de travail hybride réussis

Ces nouveaux modèles de travail hybride apportent une nouvelle dynamique intéressante concernant les espaces de bureaux et les bâtiments, mais aussi leur lot de défis. Par exemple, avec ces changements rapides, comment s’équiper des technologies adéquates pour fournir des bâtiments bien entretenus et sécurisés à travers les différents sites, quel que soit leur degré d’utilisation ?

Soulignons également que la technologie d’entretien des bâtiments et de demandes d’intervention ne fait qu’effleurer les défis de l’environnement de travail sur lesquels devront se pencher à l’avenir les exploitants et donneurs d’ordre. Sans oublier les futures perturbations liées à la COVID-19 et le bien-être des employés à prendre en compte.

Les organisations équipées d’un logiciel de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO) partiront avec un avantage dans la mise en œuvre et la présentation de nouvelles technologies comme celle-ci sur leur lieu de travail et auprès de leurs équipes, afin de répondre aux besoins des stratégies de travail hybride. Les organisations qui travaillent avec un fournisseur de plateforme de maintenance disposant d’un réseau de partenaires solide seront encore plus avantagées : elles auront accès à la dernière génération d’applications mobiles, comme l’application Smart’Request de SamFM Pulse, pour créer et suivre leurs demandes de services et améliorer l’expérience des usagers..

5 mesures à prendre dès aujourd’hui pour assurer la réussite du travail hybride

Tandis que les entreprises passent à la vitesse supérieure dans la mise en œuvre de leurs stratégies de travail hybride, les responsables d’exploitations et donneurs d’ordre ont une infinité de questions à traiter. Ils devraient toutefois s’assurer en priorité de se servir du feedback des collaborateurs et de leur mettre à disposition des outils technologiques les plus adaptés afin de tirer le meilleur parti des modèles de travail hybride.

Le rapport Verdantix mentionné ci-dessus présente cinq mesures que les entreprises peuvent prendre dès aujourd’hui pour profiter au mieux des modèles de travail hybride, notamment :

        1. exploiter régulièrement le feedback des collaborateurs lors des programmes itératifs ;
        2. mettre en avant les projets d’entreprise menés avec succès pendant le confinement ;
        3. prioriser les investissements dans des solutions de l’environnement de travail destinées aux collaborateurs ;
        4. rechercher une rentabilité encore inexploitée rendue possible par le travail hybride ;
        5. pérenniser la stratégie en la rendant flexible.

Pour qu’une stratégie de travail hybride soit réussie, elle doit bien entendu être suffisamment souple pour répondre aux besoins changeants des employés et des entreprises. Les responsables d’exploitation ne doivent pas considérer le travail hybride comme le « but ultime », mais plutôt comme une étape de l’évolution à long terme de l’environnement de travail.

Pour en savoir plus sur ces bonnes pratiques et sur les principales stratégies de travail hybride actuellement mises en œuvre par les organisations, ne manquez pas le rapport Verdantix « 5 bonnes pratiques pour réussir à l’ère du travail hybride ».

Vous semblez utiliser un bloqueur de publicité. Pour voir correctement le formulaire, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité pour notre site web.