People having a meeting in a greenhouse

5 changements FM à apporter pour soutenir les objectifs ESG

5 changements que peuvent apporter les équipes de FM pour soutenir les objectifs ESG

Les équipes en charge du Facility Management et de l'exploitation ont la possibilité de mener des changements positifs au sein de l'environnement bâti. Elles sont à même de soutenir les objectifs ESG et de développement durable de leur organisation. Selon le Forum Économique Mondial (World Economic Forum), les bâtiments sont responsables de près de 40 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, de 50 % de la consommation mondiale d'énergie et de 40 % de l'utilisation des matières premières.

Ces chiffres peuvent sembler décourageants, mais transformer vos bâtiments et équipements en actifs bénéfiques pour l'environnement ne doit pas nécessairement être une tâche compliquée. Voici cinq changements simples que vos équipes en charge du facility management peuvent effectuer dès aujourd'hui pour mieux soutenir vos objectifs ESG :

1. Être proactif

Les discours et les bonnes intentions en matière de développement durable sont nombreux, mais ils se heurtent souvent à des obstacles et ne se traduisent jamais par de réelles actions. Comment y remédier ? Pour obtenir les meilleurs résultats, le développement durable doit être considéré comme un élément fondamental de la culture d'entreprise, de la création de valeur et de la gestion des risques.

Des initiatives concrètes sont essentielles, mais attribuer une valeur aux dommages causés par les pratiques non durables contribue également à motiver certains départements. En effet, si la situation actuelle en matière de changement climatique persiste, l'économie mondiale pourrait perdre 23 000 milliards de dollars supplémentaires d'ici à 2050.

Avec des objectifs clairs et de meilleurs outils pour les rapports sur le développement durable et l'ESG, les équipes de facility management peuvent avoir un impact considérable. Notamment en ce qui concerne la consommation d'énergie et l'efficacité énergétique, et ce, en partageant simplement les données qu'elles collectent et gèrent déjà.

2. Adopter les dernières technologies

La collecte de données pertinentes sur l'environnement et les performances des bâtiments dans des bases de données bien structurées, comme une solution de gestion intégrée de l'environnement de travail (IWMS) peut grandement contribuer à l'établissement de rapports sur le développement durable. Cela s’applique notamment à l'efficacité énergétique.

D'autres outils technologiques de FM, y compris des logiciels de suivi des performances environnementales comme le Resource Advisor de Schneider Electric, peuvent également être utiles. De plus, les intégrations entre ces plateformes sont cruciales pour garantir que les données ESG sont exactes, à jour et bien gérées.

3. Améliorer l'efficacité des espaces de travail

Les équipes responsables du facility management peuvent prendre plusieurs mesures afin de renforcer l'efficacité au sein de l'environnement bâti. Les organisations peuvent suivre l'utilisation des postes de travail, le taux de satisfaction des différentes configurations d'environnement de travail et les conditions climatiques préférées à l'intérieur.

En réalité, d'autres facteurs peuvent être mesurés pour comprendre l'utilisation réelle des ressources et éviter les pertes. Cela permettra non seulement aux organisations de redimensionner leurs portefeuilles immobiliers, mais aussi d'améliorer les niveaux de satisfaction des collaborateurs. Ces actions contribueront à atteindre les critères sociaux de tout objectif ESG.

4. Adopter le travail hybride

La pandémie de COVID-19 a entraîné l'adoption rapide du travail hybride, mais de nombreux facility managers gagneraient à l'utiliser davantage, pouvant favoriser au mieux le développement durable. Les options de travail hybride peuvent être utilisées pour réduire l'empreinte des équipements d'une organisation.

Parallèlement, les collaborateurs bénéficient d'un espace individuel offrant un meilleur confort et des avantages en termes de bien-être, ce qui se traduit par une plus grande satisfaction générale. En effet, une étude menée par l'université de Cornell et Microsoft a révélé que les télétravailleurs peuvent produire une empreinte carbone jusqu'à 54 % inférieure à celle des collaborateurs travaillant sur site.

5. Impliquer toutes les parties prenantes

Une véritable réussite en matière de gestion durable ne peut être obtenue qu'en adoptant une approche globale. Les organisations doivent impliquer leurs départements informatiques, leurs équipes financières, leurs équipes d'analyse commerciale, le personnel des ressources humaines, les responsables de facility management et de la maintenance, afin d'avoir une véritable visibilité sur le caractère durable de leur bâtiment. Que peut-on faire pour l'améliorer ?

La lutte contre le changement climatique nécessitera beaucoup de travail et l'environnement bâti a certainement un rôle important à jouer, mais les facility managers aussi.

Envie d'en savoir plus ? Ceci n'est qu'une section de l'e-book créé conjointement par Planon et Schneider Electric. Lisez l'intégralité de l'e-book FM et développement durable : des partenaires évidents.

Portrait of David Karpook.

David Karpook

Manager Partner Program

Vétéran de l'industrie depuis 30 ans, Dave Karpook a été client, fournisseur, implémenteur de système et formateur. Avant de rejoindre Planon en 2015, il a été président-directeur général de Bricsnet et a occupé des postes de direction chez Trimble Navigation, Tririga et Peregrine Systems. Dave intervient fréquemment lors d'événements majeurs de l'industrie et est membre du comité d'audit de l'IFMA, ancien président de la Real Estate Advisory & Leadership community de l'IFMA et ancien président du conseil d'administration d'OSCRE International.

Partagez cet article