20 octobre 2021

Hyper-automatisation : véritable levier de croissance pour les prestataires de services de FM intégré

Il semble que chaque année, une nouvelle solution numérique soit présentée comme capable de révolutionner votre activité. Au cours des deux dernières années, Gartner a désigné l’hyper-automatisation comme la prochaine grande tendance. Cette approche innovante pourrait offrir des avantages commerciaux et changer la donne. Pour cela, les organisations ne doivent pas envisager la technologie comme un objectif en soi. La question est plutôt de savoir comment mettre en œuvre la technologie pour aider les prestataires de services de facility management intégré (IFM) ou Total FM à atteindre leurs objectifs, par rapport au potentiel de croissance du marché.

Assessment - Prêts pour l’hyper-automatisation ?
Assessment - Prêts pour l’hyper-automatisation ?

Répondez à 6 questions pour découvrir votre niveau de maturité actuel et comment progresser vers une organisation hyper-automatisée.

 

Faire le bilan

Selon un récent rapport de Frost & Sullivan*, le marché mondial de l’IFM était évalué à 92,05 milliards de dollars en 2019. Le rapport prévoit que l'intégration des technologies, l'évolution des modèles économiques et la création de branches de services entraîneront une croissance continue des revenus dans les années à venir : le marché se développera à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 6,1 % entre 2019 et 2026 pour atteindre 139,39 milliards de dollars. Cette croissance n'est pas surprenante, puisque les propriétaires et occupants de bâtiments externalisent toujours plus leur facility management.

Qu’est-ce que l’hyper-automatisation ?

Pour faire simple, l'hyper-automatisation implique l'utilisation de technologies avancées, afin d'automatiser les processus et de renforcer les capacités humaines. Elle est liée à l'idée d'automatisation, mais va un peu plus loin : elle fait appel à toutes les technologies intelligentes associées à l'automatisation connectée intégrale (intelligence artificielle, apprentissage automatique, Analytique avancée, Internet des objets, PropTech).

L'hyper-automatisation peut permettre de réduire considérablement les coûts, d'obtenir des données plus riches et de générer des workflows adaptés au contexte. Cependant, le marché lui-même est également confronté à des défis. Il s'agit notamment de savoir comment les entreprises peuvent choisir la bonne solution au sein d'un marché de produits qui ne cesse de croître et d'évoluer.

Pour mieux construire

L'hyper-automatisation promet des avantages pour une multitude de secteurs, de la finance aux soins de santé et bien d'autres encore. À mesure que les organisations accélèrent leurs stratégies de digitalisation, la quantité de données est amenée à augmenter sensiblement. Toutefois, grâce à l'hyper-automatisation, les données provenant de milliers de capteurs différents peuvent être combinées, intégrées, analysées et traitées automatiquement.

Pourtant, l'hyper-automatisation ne signifie pas que les interventions humaines ne seront pas nécessaires, loin de là. La bonne approche hyper-automatisée permet aux employés d'apporter une véritable valeur ajoutée aux opérations de l'entreprise, sans avoir à effectuer de tâches administratives. L'hyper-automatisation est destinée à soutenir les collaborateurs, et non à les remplacer. Pour les actionnaires, les équipes de gestion du changement, les entreprises innovatrices et les clients, l'hyper-automatisation offre de nombreux facteurs de valeur.

Des facteurs de valeur concrets pour l'IFM

Un public en particulier, qui devrait bénéficier de l'hyper-automatisation plus que tout autre, est celui des prestataires de services IFM. La manière dont l'hyper-automatisation peut révolutionner leur travail est illustrée par Planon Connect for (any) IoT. Citons par exemple Building Advisor, une intégration native entre EcoStruxure Building Advisor de Schneider Electric et la plateforme Planon Universe for Service Providers (IWMS/CAFM). Cette proposition holistique réunit le meilleur de ces deux plateformes, permettant une IA et des algorithmes connectés à chaque étape, qui analysent et surveillent l'état des actifs pour identifier les éventuelles inefficacités.

Analytique basée sur l'IA

Building Advisor peut effectuer une analyse du répertoire des actifs jumeaux numériques d'un bien immobilier, afin de déterminer s'il existe un défaut sous-jacent ou un dysfonctionnement. Les entreprises peuvent ainsi évaluer le réseau électrique de leur bâtiment, par exemple le système d'éclairage connecté à la GTB. En utilisant l’Analytique basée sur l'apprentissage par I'IA, elles peuvent constater que la consommation d'énergie dépasse certains paramètres préconfigurés, alors même que le système semble fonctionner correctement. Mieux encore, dans le cadre d'une plateforme hyper-automatisée, elle programmera automatiquement une activité intelligente combinée à un ordre de travail. Elle l'attribuera à l’ingénieur qualifié pour la résoudre, grâce à des algorithmes de planification automatique des ressources.

En prenant en compte les contraintes contractuelles, l’Analytique basée sur l'IA permet de déterminer s'il convient de fournir un devis en dehors du champ d'application du contrat, ou de donner des conseils sur les économies éventuelles en cas de mesures correctives. Cela permet de réaliser une maintenance conditionnelle avant qu'une défaillance du système ne se produise, mais aussi d'aider le prestataire de services IFM à mieux prévoir les revenus et à planifier la capacité des ressources pour fournir les services requis. Il en résulte une création de valeur significative pour les propriétaires et les occupants des bâtiments, grâce à la réduction significative des coûts, des émissions de carbone et des défaillances, tout en améliorant l'expérience de l'utilisateur final.

Il est évident que la valeur actionnariale de l'IFM augmentera grâce à des marges plus élevées, à une approche prescriptive et à la méthode Poka Yoke : des services « First Time Right » qui créent une proposition de valeur qui profite à la fois aux propriétaires de bâtiments et aux prestataires de services IFM.

Poka Yoke

Le Poka Yoke est un mécanisme de prévention des erreurs destiné aux employés. Originaire du Japon, il est utilisé pour organiser les processus de telle sorte que la même erreur ne puisse être commise une seconde fois.

Nettoyage intelligent

Un autre exemple où l'hyper-automatisation peut réorganiser vos processus d'entreprise concerne le nettoyage intelligent. Au fur et à mesure que nous évoluerons vers un monde post-COVID, les taux d'occupation des bureaux subiront de fortes fluctuations. Plutôt que de se contenter de nettoyer les salles de réunion et autres équipements selon un roulement hebdomadaire arbitraire (indépendamment de leur utilisation), une approche hyper-automatisée du nettoyage pourrait employer des capteurs IoT afin de gérer le processus de nettoyage en fonction des taux d'occupation et des horaires de travail des employés.

Une approche de plateforme ouverte

Les exemples ci-dessus présentent des avantages évidents pour les propriétaires de bâtiments individuels. Mais pour les organisations possédant plusieurs bureaux répartis dans différents pays, les avantages en termes de coûts et d'efficacité peuvent être énormes. L'hyper-automatisation permet aux prestataires de services IFM d'utiliser l'exploration de données, l'Analytique prescriptive et l'automatisation intelligente des processus pour optimiser les processus existants et explorer les innovations de pointe.

De plus, la plateforme Planon Universe for Service Providers étant construite selon des principes ouverts et indépendante des fournisseurs, notre approche d'hyper-automatisation peut gérer de nombreuses solutions numériques IoT et PropTech. Non seulement la plateforme Planon peut être fournie et déployée de manière flexible, mais elle est également ouverte aux intégrations de systèmes tiers. Cela signifie que lorsque les propriétaires de bâtiments ou les prestataires de services IFM ont besoin d'évaluer leurs solutions de gestion technique des bâtiments (héritées) avec des capteurs combinés et des solutions intelligentes, afin d'être prédictifs (et prescriptifs) autour des actifs des bâtiments intelligents, tout peut être géré via la plateforme Planon.

Au-delà de l'automatisation

L'hyper-automatisation promet de rationaliser les processus et de générer de nouvelles données. La technologie n'est peut-être pas l'objectif final, mais l'hyper-automatisation pourrait être exactement ce dont votre entreprise a besoin pour saisir les vastes opportunités de croissance et dépasser les attentes des clients.

* Frost & Sullivan, « Global Integrated Facility Management (IFM) Market, Forecast to 2026 » (Marché mondial du facility management intégré (IFM), prévisions jusqu'en 2026). Juin 2020

Vous semblez utiliser un bloqueur de publicité. Pour voir correctement le formulaire, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité pour notre site web.